Le premier livre: la Bible de Gutenberg

Devinette : quel est le livre le plus vendu au monde jusqu’à aujourd’hui ?

blog1
Source

Non, pas du tout !

blog2
Source

C’est la Bible, cher(ère) ami(e)! C’est elle qui reste le best-seller mondial depuis son apparition… d’ailleurs, son ancienneté y est peut-être pour quelque chose puisque c’est le tout premier livre, tel qu’on le connait aujourd’hui, ayant été imprimé. Remontons un peu dans le temps, disons, au Moyen-Âge…

À l’époque, et durant plus de 1000 ans, tous les textes étaient copiés à la main par des moines, que l’on appelait « scribes » ou « copistes ». C’était tout un art ! Leurs supports d’écriture étaient constitués de papyrus, qui étaient assez difficile à manipuler en raison de leur fragilité. En plus d’être coûteux, il était impossible d’écrire sur les deux côtés. Les moines transcrivaient les textes avec un pinceau de roseau sur une surface allant jusqu’à huit mètres. Ensuite, ils enroulaient soigneusement le papyrus afin de le ranger. C’est la première forme qu’a pris le livre ; on appelait cela un volumen. Plusieurs ont été conservés à la bibliothèque d’Alexandrie, en Égypte.

Puis le parchemin apparut, révolutionnant le travail des scribes en leur permettant d’utiliser une plume d’oie pour écrire et supportant la transcription sur les deux côtés de la surface. Souvent créé à partir d’une peau de mouton, de chèvre ou de veau, le parchemin pouvait, contrairement au papyrus, se plier et se coudre. C’est ainsi qu’apparut le codex, qui ressemble à la forme actuelle du livre par son assemblage.


Source

Néanmoins, afin de passer à l’imprimerie et quitter l’ère de la transcription, il fallait du papier comme on en utilise aujourd’hui. Son invention date de la fin du premier siècle, en Chine, mais son procédé de création n’a atteint l’Europe que vers le 14e siècle. De la même façon, la première forme d’imprimerie était connue en Asie depuis très longtemps. Cependant, le processus d’impression moderne s’est développé à partir des années 1400, lorsque Johannes Gutenberg mit au point la presse à imprimer.

 
Source 1     Source 2

L’œuvre la plus connue issue de cet appareil est la Bible, dite la Bible de Gutenberg. Imprimée en 180 exemplaires, sa principale caractéristique repose dans la division des pages, qui comportent 2 colonnes de 42 lignes chacune.


Source

Cette première forme de livre s’appelle un incunable. Ces ouvrages porteront ce nom jusqu’en 1500, étant considérés par la suite comme des livres « modernes ». Depuis, l’industrie de l’impression et l’accès à l’information se sont développés à grande vitesse.

Source:
PowerPoint TYPO DE BASE AUTOMNE 2016, par François Théoret

Rédigé par Audrey L.

 

Un commentaire sur “Le premier livre: la Bible de Gutenberg

Ajouter un commentaire

  1. Valérie L. – C’est bien intéressant de lire sur les origines du livre étant donné que la lecture est une passion pour moi. Par contre, j’attends impatiemment le jour où les livres d’Harry Potter seront les plus vendus au monde!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :